Teinter et vitrifier un parquet en pin tutoriel Protec’Wood

Protec’Wood vous propose un guide d’application pas à pas pour teinter et vitrifier un parquet en pin neuf brut.

Il s’agit ici d’un échantillon de parquet en pin brut que nous avons d’abord légèrement poncé. Ce bois est fin et boit facilement les finitions mais une bonne préparation est la garantie d’un résultat de haute qualité. Nous vous conseillons néanmoins d’effectuer un égrenage entre chaque couche de produit en utilisant un grain 320.
Enchaînez ensuite :
► application d’une couche de teinte de la couleur désirée (lien produit : http://www.protecwood.com/teinte-a-bois/9-teinte-o-de-bois.html)
Séchage minimum de 30min.
► application éventuelle d’une deuxième et même troisième couche de teinte suivant la coloration souhaitée (lien produit : http://www.protecwood.com/teinte-a-bois/9-teinte-o-de-bois.html)
Séchage minimum de 30min par couche.
► application d’une première couche de vitrificateur (lien produit : http://www.protecwood.com/vitrificateur/7-vitrificateur-vitri-wood.html).
Séchage minimum de 3H.
► application d’une deuxième couche de vitrificateur, puis d’une éventuelle troisème (lien produit : http://www.protecwood.com/vitrificateur/7-vitrificateur-vitri-wood.html).
Le séchage complet nécessite 18H.

Ce cycle d’application permet de teinter un parquet en bois tannique avant d’y ajouter une protection. Le vitrificateur Vitri’Wood protège des abrasions (passage, frottement, talon, mouvement de mobilier…), des tâches et de la décoloration due aux rayons du soleil. Il confère un aspect mat, satiné ou brillant au choix et un toucher lisse.

Nos conseils pro :
L’application d’une teinte à l’eau doit se faire rapidement pour éviter les traces de raccord car le produit est vite sec. Procédez par surface de taille raisonnable (amplitude du bras) et éviter de repasser sur la partie déjà sèche en y accordant plus d’attention.
Toutes les teintes de notre produit Ô de Bois sont miscibles entre elles et doivent être très bien mélangées avant et pendant l’application (gardez une touillette dans le pot et remuez avant de recharger le pinceau ou le rouleau). Les “résidus” visibles au fond du pot sont les pigments qui doivent être mélangés, la transparence vous aide à visualiser l’homogénéité de la teinte.
Pour mieux visualiser la teinte finale, procédez à un test sur une chute de bois (demandez à l’installateur de votre terrasse si vous avez fait appel à un professionnel) qui vous donnera une idée de la quantité de teinte nécessaire.

Pour plus de renseignements et suivre l’actualité de nos produits, retrouvez-nous sur :
Facebook : http://www.facebook.com/protecwood
Twitter : http://twitter.com/ProtecWood
Google + : http://plus.google.com/+Protecwood

Comments

 Write a comment

*

Do you like our videos?
Do you want to see more like that?

Please click below to support us on Facebook!